Apprivoiser l’absence

« Apprendre. Accepter. Apprendre à avancer sans elle, à voyager sans elle, à écrire des livres qu’elle ne lira pas, à créer des spectacles qu’elle ne verra pas, à recevoir des prix sans, tel l’enfant lyonnais, courir aussitôt vers elle pour guetter la fierté qui va inonder ses traits. Accepter de ne plus vivre deux fois, comme avant, une fois pour moi, une fois pour elle, pour le lui raconter. Apprivoiser son absence. Toujours. Et pour toujours. »

 Journal d’un amour perdu, Eric-Emmanuel  Schmitt, récit, Ed. Albin Michel,  septembre 2019,  256  pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *