Charles Darwin, Karl Marx & C°

Demain marque le bicentenaire de la naissance de Karl Marx (1818-1883) , à Trèves (Allemagne), le 5 mai 1818.  Il est l’occasion de nous pencher sur le portrait que lui consacre le biologiste moléculaire,Louis de Thanhoffer de Völcsey,  d’examiner l’influence de Charles Darwin (1809-1882) sur la doctrine du marxisme et des scientifiques qui serviront,  de 1917 à 1991, l’idéologie soviétique.

S’il admire Charles Darwin  et est séduit par l’idée d’une Humanité dépourvue de concepteur,  Karl Marx n’intègre pas la notion de hasard – fondamentale dans la perspective darwinienne , ni le principe de la sélection naturelle des espèces.  Les biologistes qui serviront, à sa suite, le régime soviétique, devront évacuer tous les principes « mendelo-bourgeois »  au profit de théories matérialistes, parfois absurdes, qui entraîneront un retard grave de l’Union soviétique sur la scène scientifique du XXe siècle, l’isoleront des autres nations.

L’implication politique dans les découvertes génétiques, les « délires » professés par un certain Lysenko, protégé de Staline, incarnation de la visée prolétarienne,  n’auront de cesse que de mettre à mal la vision « bourgeoise » de Mendel et de Nicolaï Vavilov.

Clair, structuré, étayé de nombreuses études comparatives, l’essai se lit aisément, traduction alerte de données complexes.

Une lecture enrichissante.

Charles Darwin, Karl Marx & C°,  Louis de Thanhoffer de Völcsey, essai, Ed. Samsa, oct. 2017, 180 p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *