Jacques Brel était avant tout un écrivain

Nous vous l’avions promis, voici le compte rendu  – par trop succinct – de la merveilleuse rencontre que m’accordait, fin mars, France, fille de Jacques Brel, à l’occasion de la parution de deux ouvrages majeurs, Jacques Brel auteur/ Jacques Brel chanteur, parus à l’entame du printemps.

Si elle a longtemps hésité avant d’oser prendre la plume pour mettre en valeur le travail d’écriture de son père, France Brel  (photo:  © Fondation Jacques Brel)  en a senti la nécessité face au regard réducteur que biographes et critiques lui portent, focalisés sur sa casquette de chanteur. Comme le disait Jacques Brel :  » Chanter pour moi, ce n’est jamais que la prolongation de l’acte d’écrire. » Il avait l’intention de ne jamais déposer plume.

Alors France a pris la sienne, rassemblant un trésor  de textes éloquents parmi les archives familiales, celles de la presse, des entretiens audio-visuels,  les textes originaux et intégraux de toutes ses chansons – et même leurs traductions en néerlandais – , les contextualisant sans en forcer l’interprétation, cailloux placés sur un chemin que les lecteurs traceront eux-mêmes.

Et France Brel d’insister : « Je laisse à Jacques le dernier mot. »

De s’effacer et laisser place « pour que Jacques puisse s’exprimer. »

De lui offrir une sortie de quarantaine, quarante années après son décès

Jacques&France.jpg

(Photo: © Fondation Jacques Brel)

Quarante ans, l’âge d’un nouveau départ . Pour Jacques et France Brel mais aussi pour nous.

« Une façon pour lui de rentrer dans l’Histoire avec ses mots. » 

Le rendu en est sidérant et vous vous surprenez à découvrir la force poétique de textes que vous chantiez sans trop y prendre garde quand ce n’est ceux que vous découvrez

Un trésor, je vous dis

Un partage intime que nous offre France Brel, consciente du côté stérile d’une rétention des archives   « J’ai assez rapidement compris dans ma vie qu’avec Jacques, il fallait que je partage. »

Soyez remerciée, France, pour cette générosité.

Nous vous retrouverons avec liesse, le jeudi 5 juillet,  au Festival de la correspondance de Grignan  (dont le programme sera bientôt finalisé)

Pour l’heure penchons-nous sur ces deux fabuleux ouvrages

A savoir:

 Jacques Brel chanteur L’intégrale de ses chansons,  mises en perspective par France Brel, recueil,  Fondation Jacques Brel, mars 2018, 342 pp, 9, 9 €.

Jacques Brel auteur, L’intégrale de ses textes commentés par France Brel,  beau livre ,Ed. Fondation Jacques Brel, mars 2018, 632 pp, 39.9 €

Cover Chanteur.jpg

Cover Auteur.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *