Le facteur …poste

Certains écrivains furent de si prolixes épistoliers qu’ils eurent un bureau de poste à leur disposition

Telle notre chère George Sand (1804-1876) qui affecta une petite maison de Nohant à cet office ou Anton Tchekov ( 1860-1904)qui se vit octroyer un bureau,  à  Lopasnia, près de Moscou.

C’était son cadeau de l’an 1896.

Lequel bureau  s’est converti, depuis 1987,   en  musée des lettres de Tchekov

Elle n’est pas belle la vie ?

Vive la correspondance

Votre Epistolière,

Apolline Elter

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *