En guise de bilan

 »  J’ai grandi auprès d’un père handicapé dans une maison trop petite, avec peu d’argent, dans un quartier qui commençait à décliner, mais j’ai aussi grandi  entourée d’amour et de musique dans une ville multiethnique et dans un pays où l’éducation peut mener loin. Je n’avais rien ou j’avais tout. Tout dépend de la façon dont on choisit de raconter l’histoire. » 

Devenir, Michelle Obama, récit autobiographique traduit de l’anglais (Etats-Unis par  Odile Demange et Isabelle Taudière, Ed. Fayard, novembre 2018, 496 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *