Inutile, vous avez dit?

 » Le Dictionnaire amoureux de l’Inutile, s’adressant à tous et à chacun, concernant n’importe qui s’étant un jour amusé  à faire voler un avion en papier ou à tenter de faire des ricochets au-dessus d’une rivière, n’ayant besoin pour être lu d’aucune connaissance particulière préalable, pourrait  devenir, au cas où les éditeurs, les représentants, les libraires feraient correctement leur travail, le nouveau plus grand  succès de la collection, raflant les prix, bénéficiant de nombreuses traductions dans le monde entier, y compris le Liechtenstein, et donnant lieu à des adaptations nombreuses et radieuses pour le cinéma, le jeu vidéo,  la comédie musicale … »

C’est tout le bien que vous souhaite, chers François et Valentin Morel , une chroniqueuse qui fait bien son travail …

Rendez-vous sous très peu pour la recension  de ce précieux abécédaire

Dictionnaire amoureux de l’inutile, François et Valentin Morel, essai, Ed Plon, octobre 2020, 540 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *