Hommage

La galerie de portraits saisis ..sur le vif par Eric Neuhoff, s’assortit d’un bel et puissant hommage à Jean-Loup Dabadie, récemment disparu:

« L’encre lui coulait dans les veines. Ce surdoué avait publié son premier roman, Les Yeux secs (I958), à vingt ans. Au dos du volume, la biographie de l’auteur précisait: « Sportif. Pris entre la passion d’écrire et celle d’aimer. A choisi d’être optimiste.» Le programme fut respecté à la lettre. »

Sur le vif, Eric Neuhoff, essai, Ed. du Rocher, octobre 2020, 264 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *