Accent circonflexe

« Cette notion de l’inutile, si belle, si poétique, si fraîche, si sensible, si universelle et si humaine, qui nous renvoie à notre raison d’être sur la terre, à la position des étoiles dans le ciel, à l’eau des rivières qui sans savoir pourquoi s’écoule et se jette dans les fleuves et les mers et les océans, au vol des oiseaux qui sans raison traversent les nuages, à la pluie qui survient, au rayon de soleil qui vient se poser sur le visage innocent d’un nourrisson qui dans son berceau sourit, à la feuille qui tombe, au jour qui se lève,  à la vie qui naît, cette notion si humaine, si précieuse, si finalement associée au sens même de l’existence et de :toutes choses, a pris un sale coup dans la gueule quand, le 6 décembre 1990, le Conseil supérieur français de la .langue française fit publier dans les documents administratifs du Journal officiel de la République française un rapport dans lequel on décida de la mort de l’accent .circonflexe »

Dictionnaire amoureux de l’inutile, François et Valentin Morel, essai, Ed Plon, octobre 2020, 540 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *