Leurs enfants après eux

 » Anthony vivait l’été de ses quatorze ans. Il faut bien que tout commence. »

Nicolas Mathieu vit la liesse du Goncourt, il faut bien que cela ait un sens.

J’y vois l’encouragement à poursuivre une écriture dont le jury a discerné le potentiel. C’est cela, en somme, la vraie vocation du Prix Goncourt.

Centré sur les années ’90, celles de l’adolescence d’Anthony, de son cousin, des filles, .. de l’auteur (né en 1978) , leurs relations avec leurs familles et la région sidérurgique du Nord -Est , le roman s’offre  en radioscopie d’ambiance.

Laquelle, en demi-teinte,  alternant un style indirect maîtrisé  – il s’agit de reproduire le parler des protagonistes – et quelques fulgurances d’images,  de formules denses, de descriptions décrit le passage vers le monde adulte. On ne peut pas dire que ce dernier soit enchanteur…

Roman initiatique

Roman du désenchantement?

Roman social dans tous les cas

A. Elter

Leurs enfants après eux, Nicolas Mathieu, roman, Ed. Actes Sud, août 2018,  426 pp

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *