Les évasions particulières

 » Hélène arrivait d’un autre monde »

Ains’Incipit le roman de Véronique Olmi, auteure chère à notre site,  et la chronoscopie d’une décennie – celle des années ’70 – au sein d’une famille d’Aix-en-Provence.

Les soeurs Malivieri sont trois:  Sabine, Hélène et Mariette; elles se prennent de plein fouet, la mutation sociétale de l’après mai 68.

Agnès et Bruno, leurs parents, sont unis, de bonne foi – catholique –  et avant tout désireux d’offrir à leurs filles une enfance aimante et protégée

Mais cela n’est plus d’actualité et le couple subira lui même la fracture d’une tragique décision.

Soucieuse d’échapper à son milieu catho par trop étriqué, Sabine se rêve libre, artiste, parisienne

 »  L’amour était un scandale. Et  elle voulait que cela lui arrive »

Hélène s’en sort plus facilement, en apparence, puisqu’elle est fréquemment accueillie, à Neuilly, dans la famille bourgeoise et fortunée des Tavel.

Nièce docile, aimée comme leur fille,  elle intègre les codes du milieu.

Quant à Mariette, la cadette, elle lutte contre une santé fragile et la surprotection corolaire.

Déployant lentement, avec cette acuité psychologique qui est sa signature, le fil des années ’70 et événements marquants,  Véronique Olmi nous immerge dans ces bouleversements moraux, sexuels, politiques …  constitutifs de la société du  nouveau millénaire

Apolline Elter

Les évasions particulières, Véronique Olmi, roman, Ed. Albin Michel, août 2020, 512 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *