Je ne veux pas être jolie

 » Si je n’avais pas été jolie, rien ne serait arrivé. »

Tel est l’enjeu de ce roman – le deuxième de la comédienne Fabienne Périneau  – et du malaise qui s’instille, se distille à travers ses pages.

Appelée à retrouver sa fratrie, sa famille à la mort de sa mère,  Jo (as Georgia), la narratrice,  voit rejaillir d’un coup, d’un tsunami, son passé de petite fille.

 » Notre mère est morte, je n’ai pas oublié.

J’ai essayé d’oublier qu’elle avait été vivante »

A coup de phrases courtes, tranchantes, incisives,  Jo lève peu à peu le voile, sur l’indicible d’un passé enfoui, et le tabou qui perdure au sein d’une fratrie aimable, d’une famille aimante..

La révélation de la vérité n’en est que plus poignante….

Une prégnante radioscopie de l’action pernicieuse, destructrice des secrets cadenassés, sous l’image d’Epinal des familles « normales »

Apolline  Elter

Je ne veux pas être jolie, Fabienne Périneau, roman, Edition Plon,  janvier 2020,  224 pp

Je ne veux pas être jolieLivr’aison express – Rentrée littéraire de janvier  :  Le Pavillon de la Littérature se fait un plaisir d’offrir  l’ouvrage (dont l’éditeur nous a gratifiée de  deux exemplaires – merci ! )  au premier visiteur confiné en Belgique ou en France qui nous contactera, ce jour d’ici 23h59 – affichage du mail faisant foi –   via l’onglet du site (en précisant son adresse postale) .

En toute so-Lire-darité

A. Elter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *