Dans la bibliothèque de nos présidents

« Une bibliothèque est formée de strates géologiques qui racontent un homme : on y trouve en désordre, saisis sur le vif, des récits de jeunesse, des romans de formation, un goût pour la bibliophilie qui a pu venir avec l’âge, des dédicaces amicales ou flagorneuses du temps de la notoriété. Des livres de poche côtoient des services de presse et de jolies reliures chinées ou héritées. « 

Parti du principe et de l’intime conviction – je la partage – que « leurs lectures parlent d’elles-mêmes, sans glose, elles révèlent l’histoire intime de chacun  » , Etienne de Montety a sollicité  sept autres  plumes et non des moindres –  Frédérique Neau-Dufour, Éric Roussel, Charles Jaigu, Laure Adler, Christine Albanel, Camille Pascal et Cécile Amar – leur mandant de brosser la relation à la lecture de chacun des huit  présidents de la Ve République .

Si l’appétit rabelaisien de lecture   hautement revendiquée par  Charles de Gaulle,  Georges Pompidou, François Mitterand, Valéry  Giscard d’Estaing,  Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron, …ne nous étonne  guère, on découvre avec une joyeuse surprise que  Jacques  Chirac goûtait la poésie avec une secrète gourmandise.   Pour le reste, il entretenait avec les livres une passion « singulière »  sans doute dictée par l’angle original  que relève Christine Albanel :

« Il y avait en lui, d’un côté, la volonté de convaincre et de transmettre sa passion pour des civilisations méconnues et, de l’autre, envers de la même médaille, une distance volontiers critique et agacée à l’égard de notre culture occidentale, jugée arrogante et ethnocentrée »

Interviewé le 20 décembre 2017 par Etienne de Montety, Emmanuel Macron pratique la lecture au quotidien.

Et  le Président  d’affirmer : « Le rapport au livre, c’est ce que les gens préfèrent. Nous sommes un peuple littéraire et les Françaises et les Français, sourdement, attendent de leur président qu’il soit littéraire. »

Une découverte hautement instructive

Apolline Elter

Dans la bibliothèque de nos présidents,  Ce qu’ils lisent et relisent, collectif,  sous la direction d’Etienne  de Montety, Ed Tallandier,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *