Beaumarchais – Un aventurier de la liberté

De cette formidable aventure de la liberté, Beaumarchais est l’incarnation même.

De toutes les libertés, il aura fait le pari.
A ses risques et périls.

Cent fois ruiné, cent et une fois refait.

 Glorieux  un jour, vilipendé le lendemain, ami du roi  le lundi, emprisonné le mardi, désespéré d’amour  le mercredi, ressuscité pour une autre  le jeudi, sifflé le vendredi tant sa pièce de théâtre  était  nulle, acclamé pour un chef-d’œuvre le jour suivant et tous les siècles à venir …

 Que  dire de sa vie? Elle est la vie même.

Un  mouvement perpétuel, un feuilleton  jamais ralenti , (…) 

D’emblée le ton est donné. De sa plume alerte et virevoltante, l’académicien trace un portrait effervescent de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (1732-1799). illustre marieur de Figaro, père du Barbier de Séville.

Pourquoi se confiner en une seule vie, quand on peut s’éclater dans plusieurs? Tel est le moteur d’existence de Beaumarchais, tour à tour horloger,  musicien, financier,  écrivain, homme d’affaires, espion, « révolutionnaire malgré lui » …   ce  « prince du rebond » est pur produit d’un  18e siècle épris de   Paris, sa ville  natale, lumière et de liberté.

Et le lecteur de succomber joyeusement à l’ivresse de chapitres courts,  joyeusement érudits, prodigieusement instructifs

Une lecture vivifiante

Apolline Elter

 Beaumarchais – Un aventurier de la liberté Erik Orsenna, de l’Académie française,   biographie, Ed. Stock / France Culture,  août 2019, 206 p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *