Mar-dites-moi, Mar-guerite

Notre « hebdo-stolaire  »  -entendez rubrique épistolaire hebdomadaire –  rendra double  hommage à Marguerite Yourcenar(1903-1987) et Yves Saint-Laurent (1936-2008), lequel créait l’habit .. pas vraiment académique  de la première femme à siéger sur la coupole.   Présent ce fameux 22 janvier 1981 , jour de la réception de la nouvelle académicienne, Yves Saint-Laurent  est subjugué par son charisme. Il lui adresse quelques jours plus tard une demande en amitié :

: «Le fait d’avoir pris soin de vous habiller à l’occasion d’une circonstance pour le moins exceptionnelle me donne-t-ille droit de vous considérer comme une amie?
Vous possédez le don rare de vous faire un ami seulement en vous voyant. Ce qui m’est arrivé. Vous comptez beaucoup pour moi. J’aimerais tant apprendre de cette sagesse merveilleuse que vous distillez, de ce parfum d’être que vous faites respirer à tous ceux qui vous approchent.Je le dis en passant, comme le cri d’un oiseau sur une branche un jour de printemps, votre discours était admirable et quelques larmes ont teinté mes lunettes lorsque vous l’avez terminé et qu’une immense ovation a soulevé la Coupole hors de terre, entre ciel et terre devrais-je dire. »

Extrait de

Marguerite Yourcenar,  Portrait intime, Achmy Halley, essai, Ed. Flammarion, octobre 2018, 208 pages ( & photos)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *