Mar-dites-moi, Général Bonaparte

Le futur Napoléon Bonaparte fut un insigne épistolier

Accueillons en notre salon du mardi, cet extrat de lettre, écrit le 30 mars 1796  – pardon, le 10 germinal an IV,  et infusons cet extrait de lettre qui flaire, il faut bien l’avouer quelque eau dans le gaz de ses amours ….

Elle est adressée à la  » Générale Bonaparte » – Joséphine, pour les intimes:

« Adieu, femme, tourment, bonheur, espérance et âme de ma vie, que j’aime, que je crains, qui m’inspire des sentiments tendres qui m’appellent à la Nature, et des mouvements impétueux aussi volcaniques que le tonnerre. »

S:  Les plus belles lettres  qui ont fait la France,  Stéphanie Le Bail et Jean-Pierre  Castarède , anthologie, Ed. France-Empire,  mai 2012, 332 pp

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *