Mar-dites-moi, Facteur Cheval

Tandis que paraît dans les salles françaises le film de Nils Taverrnier dont les Belges sont singulièrement privés…., penchons- nous sur La lettre  fédératrice du projet fou, pharaonique, fabuleux… du célèbre facteur Cheval  à savoir l’érection de son Palais Idéal  (à Hauterives – Drôme) 

Un extrait en est donné dans le récit que le réalisateur consacre à Ferdinand Cheval ( 1836-1924)  et dont nous vous recommandons la lecture.

Dictée à son fils Cyrille, la lettre est adressée à André Lacroix. Elle date de 1897.

Un jour du mois d’avril en 1879, en faisant ma tournée de facteur rural, à un quart de lieue avant d’arriver à Tersanne. Je marchais très vite, lorsque mon pied accrocha quelque chose qui m’envoya rouler quelques mètres plus loin.. Je voulu.s eu connaitre la cause. Je fus très surpris de voir que j’avais lfait sortir  de terre une espèce de pierre à la forme si bizarre, à la fois si pittoresque que je regardais autour de moi, Je vis qu’elle n’était pas seule … »

Le facteur Cheval – Jusqu’au bout du rêve, Nils Tavernier, récit, Ed Flammarion, novembre 2018,  352 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *