Traversée du Mekong …sans pont

Alexandra David-Néel n’avait pas froid aux yeux. Dans une lettre à son mari, Philippe Néel, elle décrit la traversée du Mékong qu’elle s’apprête à réaliser. Nous sommes le 28 septembre 1923.

A noter que la célèbre exploratrice n’a plus vingt ans; elle va en avoir 55 et qu’elle pratique un sens de la litote des plus charmant :

(…) Je compte arriver à Tzedjrong[1] dans une quinzaine de jours si rien ne me retarde en route. Il me faudra traverser le Mekong d’une façon primitive. Il n’y a pas de pont sur la rivière qui coule profondément encaissée entre des falaises rocheuses d’une trentaine de mètres de haut. Deux grosses cordes de bambou sont attachées à chaque rive. On monte sur une plate-forme à l’aide d’un escalier grossier puis là, on s’assied sur une légère escarpolette munie d’un large crochet en bois. Ce crochet est passé sur la corde en bambou. On donne un coup de pied contre la plate-forme et l’on glisse avec la rapidité du vent sur la corde inclinée qui vous amène près de l’autre rive. Quelques efforts de poignet suffisent, ensuite, pour vous haler en terre ferme. L’idée de ce passage ne m’est pas, pour le moment, particulièrement agréable … Il ne faut pas avoir les nerfs sensibles, ni perdre la tête pendant ce rapide voyage au- dessus d’un énorme torrent qui roule sous vous sur des rochers gigantesques avec un bruit de tonnerre … J’ai écrit au missionnaire français sur la rive opposée à celle où j’arriverai de me prêter son escarpolette et d’envoyer quelques indigènes de confiance pour m’aider dans ce pas difficile. Très probablement tout se passera très bien, nombre de gens glissent sur ces cordes chaque jour, pourquoi ne pourrais- je pas faire de même? [ ... J

[1] Un hameau situé sur la rive droite du Mékong, explique-t-elle dans sa lettre

Alexandra David-Néel. Correspondance avec son mari – Edition intégrale 1904-1941, Ed. Plon – 2000, nouvelle édition février 2016-  960 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *