Algérianité

C’est par la musique que j’ai renoué avec mon identité algérienne, mon « algérianité », un mot qui semble déjà trop compliqué à prononcer. Avant mes études universitaires je n’avais aucun lien avec l’immigration algérienne.

La mélancolie du maknine, Seham Boutata, récit, Ed. Seuil, mars 2020, 198 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *