Ombre d’absence

« Je ne m’attends pas à voir surgir une femme de lettres inconnue en explorant ce qu’elle a écrit. Je ne réhabilite aucun talent oublié, aucun martyr de l’histoire.  Je cours après une ombre, une femme qui écrivait dans une famille où chacun écrit. Elle le fait pour gagner sa vie. En s’absentant de l’histoire inventée. » 

Une femme invisible, Nathalie Piégay,, récit, Ed. du Rocher, août 2018, 346 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *