Paris des Femmes – Scènes d’auteurEs – 2020

Le Festival Paris des Femmes est une manifestion soutenue par le Pavillon de la Littérature.

Dirigé par Anne Rotenberg et sa fervente équipe, il déclinera, les jeudi 9, vendredi 10 et samedi 11 janvier sa neuvième édition, dans le cadre du théâtre de la Pépinière (7 Rue Louis le Grand 75002 Paris)

Des auteurEs prestigiieuses prêtent leurs plumes aux neuf scènes prévues au programme et au thème de l’année qui est … SECRET

En voici l’aperçu, puisé sur le site du Festival. La distribution des rôles est encore en cours.

Je vous engage à le déguster, à vous rendre sur le site du Festival :  http://www.parisdesfemmes.com/auteures2020   et au  Théâtre de la Pépinière

Apolline Elter

JEUDI 9 JANVIER – 20H30

Mise en scène RICHARD BRUNEL

La lumière, c’est tout  de  JAKUTA ALIKAVAZOVIC

Quels sont les liens secrets entre lumière et mémoire ? Lumière et politique ? Jean-Paul Sartre peut-il orienter un destin ? Les souvenirs qu’une fille a de son père, de quoi sont-ils faits ? Est-il jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse ?

Boxes  de JANE BIRKIN

D’après le film Boxes de Jane Birkin, 2007

Anna, cinquante ans, Anglaise, emménage dans sa nouvelle maison. Son salon est envahi de cartons qui renferment mille objets, mille souvenirs… au fur et à mesure qu’Anna s’en empare, son passé refait surface et avec lui ses secrets et ceux qui ont compté pour elle,  en particulier ses trois filles.

Jardin d’hiver  de  LAURENCE TARDIEU

Une femme, un homme. Elle, assise sur un banc, dans un jardin – mais est-ce un jardin comme les autres ? Lui, la découvrant sur ce banc, s’approchant. Le dialogue qui se noue entre eux ressemble à une danse au cours de laquelle chacun semble tour à tour sur le point de tomber. Elle dit être en train de perdre la mémoire, lui a le regard fixe de ceux qui se souviennent… Lequel d’entre eux est au plus près de ce qui les a habités, du secret dont il ne reste rien, aucune trace, si ce n’est la folie ?

VENDREDI 10 JANVIER – 20H30

Mise en scène CATHERINE SCHAUB

Shinjū  de SARAH CHICHE

Dans une ville qui pourrait se trouver quelque part en Europe, un psychanalyste tente d’aider un homme, tourmenté par un secret, à guérir ; au même moment, la femme de ce dernier découvre que l’amant qu’elle aime plus que sa vie, lui a caché sa véritable nature

Le monologue de Magdalena  de LÉONOR DE RECONDO

Magdalena est une comédienne. Elle a un secret. Qui n’en a pas ? Son secret est ce qui lui
permet de monter sur scène, de faire de la place, en elle, pour les mots des autres.
Elle prend le public à témoin, elle raconte ce qu’on attend d’elle dans le vie et au théâtre.
Elle raconte ce qui se voit et ce qui ne se voit pas.
C’est dans cette faille-là que le secret trouve sa place.

Un dernier rêve pour la route  d’ HELENA NOGUERRA

Iléna a cherché à mettre fin à ses jours. Mais un drame est venu se rajouter à son geste…
Un dernier rêve pour la route et la voilà, tour à tour, dans les bras d’un Prince toxique, à l’amour étouffant, ou dans ceux d’un Triton naïf et protecteur, à qui elle tente de livrer son secret.
Mais ce dernier est si lourd qu’aucun d’eux ne peut y croire.

SAMEDI 11 JANVIER – 20H30

Mise en scène GÉRALDINE MARTINEAU

Ce qu’on n’a pas dit de NOÉMIE DE LATTRE 

Un secret n’est pas une chose dont on peut se débarrasser. C’est paradoxal : le seul moyen de détruire un secret est de le révéler. Plus vous essayez de le cacher, de le dissimuler, de le nier… plus il croît, s’ancre et crie. Les secrets sont poisseux, ils se transmettent, s’héritent et s’aggravent avec le temps. Entendez Nathalie qui cesse de se taire, écoutez-la casser son secret.

Il y a plus d’une bête dans la jungle d’ ANNE LE NY

Elsa et Lucie se sont longtemps demandées quelle était la nature du secret qui pesait sur leur mère. Menace ? Fardeau ? Malédiction ?  Voilà que Basile, le fiancé de Lucie, décide d’élucider le mystère… Mais les deux sœurs peuvent-elles vivre sans secret ?

Est-ce que tu danses la nuit… de CHRISTINE ORBAN

D’après Est-ce que tu danses la nuit de Christine Orban, Albin Michel, mars 2020

C’est l’histoire d’un amour irrésistible et interdit, la genèse d’un secret, sa victoire sur la volonté et la morale. Ils « ont glissé », c’est le mot qui viendra à l’esprit de Tina, ils n’ont pu se retenir, c’était comme une chute. Une transgression ? Non. Une hérésie ? Non. Un secret lourd à porter pour une gamine de dix sept ans.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *