Les Magnolias

 « Depuis quelques jours, j’étais prisonnier d’une forme d’attraction qui me poussait à passer tout mon temps auprès de ma grand-mère. »

La vie d’Alain n’eset guère trépidante

Après avoir joué le rôle … d’un cadavre dans une série télévisuelle, le jeune homme s’est fixé pour défi et objectif d’établir une liste de noms typiques de poneys

Il partage son temps entre la cohabitation forcée avec son ami Rico,  le spécialiste des bons plans, venu s’installer chez lui, des séances chez Rosie dont il paie les faveurs et des visites hebdomaires s à sa chère grand-mère.

Cette dernière perd la mémoire et donc un peu la tête

Ce qui lui évite peut-être de souffir trop de solitude et de l’ambiance de la résidence des  » Magnolias »

Mais ne l’empêche de demander à son petit-fils de l’aider à s’an aller…

Constat dous-amer de vies en creux, l »argument  du roman, la belle relation qui unit Alain à sa grand-mèer, et quelques percutantes métaphores, fulgurances stylistiques – particulièrement bien choisies – rappellent Les souvenirs de David Foenkinos

Mais je ne m’en… souviens pas suffisamment pour étayer la relation

A Elter

Les Magnolias,  Florent Oiseau, roman,  Allary Editions , janvier 2020, 224 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *