Lettre d’adieu d’un candidat kamikaze

Héros et narrateur du roman « Pacifique » , le candidat-kamikaze, Kanedo Isao, écrit une lettre d’adieu à ses parents, assortie d’une mèche de cheveux:

« Je leur ai écrit ma fierté de servir dans l’armée, mon bonheur d’avoir piloté comme j’en avais longtemps rêvé. J’aimerais qu’ils soient fiers de moi, leur fils aîné. Je leur ai demandé de ne pas être tristes, d’être heureux de cette réussite comme je l’ai été jusqu’à la dernière minute. Je ne les laisse pas seuls, ils ont mon petit frère pour les accompagner dans leur vieillesse. Je leur ai écrit aussi que j’allais devenir un Kikusui, un chrysanthème flottant parmi d’autres chrysanthèmes flottants et que cette image frappe comme celle qui nous désigne tels des joyaux se brisant en mille éclats. Finalement, c’est la beauté qui l’emportera. »

Pacifique,  Stéphanie Hochet, roman, Ed. Payot-Rivages,  mars 2020, 112 pp 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *