Bon cent-cinquantenaire, Alexandra David-Néel

Voici cent cinquante ans, précisément, naissait, à Saint-Mandé,  la future centenaire Alexandra David-Néel (1868-1969)

Votre site préféré a déjà fait maint relais de l’événement et poursuivra ses manifestations,  tables rondes, conférences et compagnie, un an durant,  puisque septembre 2019 célébrera le cinquantenaire du décès de la célèbre exploratrice.

Anniversaire ne rime pas toujours avec liesse.

Découvrons la lettre désabusée que la  trente -six-tenaire écrit à son tout frais époux, le fringant Philippe Néel , en réponse peu gratifiante au télégramme qu’il lui a envoyé:

(…) Oui, c’est ma fête  aujourd’hui. Je ne trouve pas que ces jours anniversaires soient bien propres à inspirer la gaieté, surtout dès que l’on commence à avancer en âge et à avoir l’expérience de la vie. Les catholiques ont raison de fêter le jour consacré à leur saint patron, cette date, au moins, est innocente et n’entraîne aucune considération mélancolique. L’anniversaire de naissance n’est en somme que la commémoration de la farce sinistre que nous ont faite nos parents en nous mettant au monde. Voilà un sujet qui ne prête guère aux réjouissances. Naturellement mes délicieux parents ne m’ont point donné signe de vie. Ils l’ont oubliée, eux, la date funeste, ils ont aussi, depuis longtemps, oublié qu’ils ont une fille.

On ne vous oublie pas, chère Alexandra

Heureux cent-cinquantenaire

A Elter

Alexandra David-Néel. Correspondance avec son mari – Edition intégrale 1904-1941, Ed. Plon – 2000, nouvelle édition février 2016-  960 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *