Les petits meurtres de la Saint-Valentin

« S’il y avait bien un homme sur cette Terre qui détestait plus que tout la Saint-Valentin, c’était le commandant Gilbert Besson, de la police judiciaire de Paris.

Non pas qu’il fût célibataire, avec la peur de se retrouver seul ce jour-là. Au contraire, il avait une femme aimante et deux beaux enfants qui l’attendaient chez lui lorsqu’il rentrait le soir.

Non, si le commandant Besson détestait la Saint- Valentin, c’était pour une raison professionnelle »

Ains’Incipit   »  Une  prochaine fois  peut-être  »  la nouvelle d’Aurore Suzanne, lauréate du prix littéraire décerné en septembre 2018  par la maison d’édition Triartis.

J’ai eu l’honneur de faire partie du jury de sélection- les textes étaient de qualité supérieure, saisissantes tant par leur contenu que facture…

Les six textes primés ont été édités par la maison d’édition: je vous en recommande la lecture.. pas les sombres desseins

Et vous souhaite, chers visiteurs, une paisible Saint-Valentin

Apolline Elter

Les petits meurtres de la Saint-Valentin,  Aurore Suzanne, Sophie Campo, Pierre-Alexandre Murena, Julien Primavera, Benoït Rasson, Julie Toso, nouvelles, Ed. Triartis, coll. Echappée brèves, sept.2018, 80 pp

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *