La disparue de l’île Monsin

Le nouvel Armel Job est tiré et se déguste comme un grand cru..

Un thriller dans toute son ampleur, semé de « Cliffhangers »  et de révélations savamment distillées …

Que s’est-il passé le soir du 25 janvier 2012,  sur le pont-barrage de l’ïle Monsin (banlieue de Liège- Belgique) :  Eva Krauss – 32 ans – s’est tout bonnement …éva..porée..

La jeune femme devait se rendre à l’anniversaire de son frère Stany; elle n’y a mis les pieds

La police est alertée car il y a soupçon de suicide ou de meurtre.

L’occasion pour le jeune inpecteur Lipsky de faire du zèle et de passer au crible emploi du temps et alibi  de bien des braves gens ..

Avec cette résignation un brin narquoise et amusée sur les limites de la nature humaine,  le romancier -conteur  croque une série de portraits d’une réalité psychologique- et d’âme- confondante

La lecture en est vive, alerte, palptante

Et hautement recommandée

Apolline Elter

La disparue de l’île Monsin,  Armel Job,  roman,  Ed. Robert Laffont, février 2020, 296 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *