Mar-dites-moi, Tonio

Tonio, Tatane, Pique-la-lune…. sont tant de surnoms du grand, de l’immense Antoine de Saint Exupéry (1900-1944)

Notre cycle épistolaire du premier trimestre 2021 (voir programme en Living-zoom©)  portera son focus sur l’entrée en …quarantaine du célèbre écrivain-aviateur et la fabuleuse « Lettre à un otage »  (1943)

Parti pour un court séjour à New York – dans le but de rallier les Américains à la guerre – Saint-Ex y reste coincé de longs mois, en proie à la solitude,  l’incompréhension, le désarroi

C’est tout le contexte de cette lettre en six parties,  adressée à son ami juif Léon Werth

« Je veux bien être un voyageur, je ne veux pas être un émigrant. J’ai appris tant de choses chez moi qui ailleurs me seront inutiles »

Nous aurons tout loisir d’en reparler

 Lettre à un otage, Antoine de Saint-Exupéry, Ed. Gallimard, 1943 – ( Folio 2 €, )  – 56 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *