Le nègre d’Amélie Nothomb

 « Noël 2019 Je suis le nègre d’Amélie Nothomb. Depuis plus de vingt ans, je lui fournis ponctuellement un roman par an. Elle, elle porte le chapeau. Elle signe les dédicaces, charme les plateaux de télévision en distillant les phrases surprenantes que j’ai préparées pour elle, en un mot impose mon style flamboyant, ma syntaxe raffinée, mon esprit insaisissable et élégant. »

Le ton est donné

Et ne va pas déchanter

Avec une verve, un esprit et un imagination jubilatoires le novelliste imagine la géniale – et fausse, je vous rassure – imposture prêtée à la célèbre écrivain.

L’intrigue procède d’un quiproquo initial. Elle est loufoque, crédible et même .. « nothombienne »

S’ensuivent quatre nouvelles de même acabit qui mettent en scène Pascal, un jeune homme phobique de liberté et les difficultés abyssales qu’il rencontre pour s’en abstraire,  Siméon et Eulalie,  un couple d’ogres infanticide,  Kervin de Lambise, le fils désavoué de son comte de père et Charles, un frais défunt qui assiste à la reconquête de ..Diane, son épouse, par son propre double…

Pétillantes, courtes, tracées d’une plume élégante, les nouvelles s’enchainent allègrement, qui ménagent des chutes ..saisissantes

Une lecture recommandée

Apolline Elter

Le nègre d’Amélie Nothomb et autres nouvelles,  Louis Gendebien,  recueil, Ed. Montpézat,  juin 2020, 186 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *