Correspondances de génies: c’est reparti…

La rentrée littéraire est aussi celle des tablées épistolaires.

Votre Pavillon focalisera ses tablées de 2018-19  de l’année sur les correspondances de trois génies

  • Alexandra David-Néel (1868-969)  , la célèbre exploratrice, dont le 24 octobre signera le 150 e anniversaire de la naissance et le 8 septembre 2019, le 50e anniversaire du décès. Elle fut une prolixe épistolière, exerçant ses effets de plume sur son mari, Philippe Néel resté au foyer. Elle l’avait quitté en 1911 pour un voyage d’études censé durer 18 mois; elle lui revient quelque 14 ans plus tard, la bouche en coeur, accompagnée d’Aphur Yongden, un jeune lama, son fils adoptif.
  • ⇒ D’octobre 2018 à septembre 2019, j’animerai une série de tables rondes, cours, conférences, au Pavillon de la Littérature,  au Salon des marquises, auprès de l’Université des Aînés à Louvain-la-Neiuve et d’UCL-culture, à la bibliothèque des Riches- Claires (le 23  octobre à 18h30 – les inscriptions sont ouvertes),  à Woluwé Saint-Pierre ( Résidence Parmentier et Salle Capart)  ainsi que pour quelques comités privés, d’entreprise et services-club.
  • Le centième anniversaire du décès de Claude Debussy (1862-1918) nous offre l’occasion de nous pencher sur une correspondance diantrement  bien ficelée. Le musicien a une plume maîtrisée, caustique, efficace. Il sait mieux que quiconque se dégager de situations  embarrassantes.
  • Et puis, et non des moindres, Félicien Rops (1833-1898) , le célèbre peintre, illustrateur, aquafortiste, … vous enchantera d’une correspondance prodigieuse,  drôle, enjouée, fantaisiste, illustrée ( il est l’ancêtre du Mail – Art) totalement surprenante. Il est quasi impossible de résister à son charme et à l’exposition  » La Zwanze » qui réjouit le musée ROPS, du 20 octobre 2018 au 17 février 2019.  Des Wraps-odies sont planifiées en cette période, au Pavillon, conclues d’une visite, au musée, de l’exposition.

Des tables rondes s’organisent aussi sous formes ponctuelles, ciblées, telle Comme une lettre à la poste (module d’introduction à l’épistolaire) qui poursuit son charmant succès et celle qui présente la correspondance-modèle de la comtesse de Ségur, particulièrement prisée des fraîches grands-mères.

Pour tous renseignements, cliquez sur l’onglet,  » Contact »

Je vous dispenserai toute préicision

Apolline Elter

Votre Epistolière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *