Le corps des femmes

 » La beauté, l’injonction à la beauté, à la construction de la beauté, au paraître de la beauté sera le thème principal de cet ouvrage qui, subjectivement, s’attachera à comprendre et à retracer de quelles manières le corps des femmes a été le sujet obsédant de la peinture occidentale »

C’est donc à un voyage chronologique à travers l’iconographie – occidentale -de la femme et principalement du nu féminin que nous invite la journaliste, essayiste Laure Adler.

Le regard porté sur les femmes fut par trop longtemps exclusivement masculin.

Réducteur, il les réduit à cette « injonction » de beauté qui est leur mission et se porte sur les parties de leur anatomie, en ce compris la chevelure, vecteurs de bien  fantasmes.

Les mythes de la virginité, de la femme pêcheresse, de la mère nourricière… parcourent inlassablement la représentation des femmes à travers les siècles

La réaction de ces dernières, l’avènement du féminisme et du regard que des artistes femmes portent sur elles-mêmes – Frida Kahlo,  Nikki de Saint-Phalle,  Camille Claudel … est gage d’affranchissement de la domination masculine et conclut ce  parcours artistiquement illustré d’une note des plus prometteuse

A Elter

Le corps des femmes, Laure Adler, Beau livre, Ed. Albin Michel, octobre 2020, 180 pp

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *