Le paradoxe de Georges

Ii n’est pas trentenaire

Déjà extraordinaire

Yann Frisch campe en ce moment son camion-théâtre sur le perron de celui de Namur (Belgique)

Et offre chaque soir – jusqu’au 23 février – un spectacle de magie de cartes, d’illusion et d’humour absolument bluffant

Nous vous en laissons la surprise – d’autant que nous en sortons sidérés…

Vous précisant seulement que le « paradoxe de Georges » consiste à ne pas en croire ses yeux:

Je vois qu’il pleut mais je ne le crois pas

Je vois voler une carte.; je ne crois pas cela possible.

Méditez cette dicotomie des sens et de l’esprit

Et surtout laissez-vous emporter par le bagout d’ivresse de l’artiste

Yann Frisch – Compagnie de l’Absente : https://www.yannfrisch.org

Au théâtre royal de Namur  à 21 h jusqu’au 23 février (en camion chauffé..) : https://www.theatredenamur.be/le-paradoxe-de-georgesw

© photo : site du Théâtre de Namur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *