The children act ( My Lady)

Nous évoquions, en notre chronique du 28 juin, le roman de Ian McEwan, traduit en français en L’intérêt de l’enfant.

Il est, depuis le 8 août, porté à l’écran sous le titre de My Lady et d’une juge aux affaires familiales, Fiona Maye, magistralement campé par Emma Thompson.

L’actrice incarne à merveille la classe, l’efficacité mais aussi la  rigidité avec laquelle la magistrate exerce, en toute probité, sa fonction.

Une rigidité qui entame la complicité du couple, les attentes d’un Jack subtilement, chaleureusement incarné par Stanley Tucci ( charmant sosie d’Harlan Coben )

Débarquée à l’hôpital pour juger de la maturité d’Adam Henry,  témoin de Jéhovah de  17 ans et 9 mois (Fionn Whitehead) ,  de sa capacité de discernement quand il s’agit de refuser une  transfusion sanguine vitale , « Fi » tranche pour le forcing de « vie » au risque de bafouer sa dignité.

L’ado estime qu’elle a des comptes à lui rendre, un engagement à poursuivre à ses côtés; elle ne partage pas sa vision…

Un film que je vous engage à découvrir, séance tenante, , en V-O, of course

Apolline Elter

The Children act  ( My Lady), un film de Richard Eyre,  inspiré du roman de Ian McEwan, L’intérêt de l’enfant, GB  1er août 2018, durée: 1h 48 min

2 commentaires sur “The children act ( My Lady)

  • Reply TT 17 août 2018 at 17 h 47 min

    Superbe interprétation !
    Et belle découverte du poème de William B. Yeats chanté : Down by the Salley Garden.

    • Reply Apolline Elter 18 août 2018 at 12 h 03 min

      Merci chère TT de nous avoir fait découvrir le film
      C’est à vous que je dois ce bon plan!
      Ap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *