Le dernier hiver du Cid

Lorsque Gérard Philippe quitte son havre de Ramatuelle, en cette fin d’été 1959, il ignore qu’il va vivre ses derniers mois.

Jusqu’au 25 novembre, précisément,  cédant, à son corps défendant, résistant, au cancer primaire du foie qui l’a brusquement assailli.

Le célèbre comédien est jeune – il a 36 ans –  marié à Anne, 42 ans, père de deux jeunes enfants, Anne-Marie, 4 ans et demi et Olivier, trois ans

Est-il conscient de la conspiration du silence qui s’ourdit autour de lui ?

Peut-être la respecte-til pour présever son épouse, dont il ignore la science et qui s’apprête à bientôt « l’aimer à  l’imparfait »

Remarquable portrait intérieur, réalisé par Jérôme Garcin, mari d’Anne-Marie Philippe , cette radioscopie sonde les élans de vie, de générosité et de simpicité du monstre sacré qui inacrna Le Cid avec tant de majesté.

Elle nous fait revivre par même élan l’avanture du TNP aux côtés de Jean Vilar

Une lecture touchante

A Elter

Le dernier hiver du Cid, Jérôme Garcin, récit, Ed. Gallimard,  septembre 2019,  200pp

Un récit paru également en audiolivre (  Ed. Gallimard, Ecoutez lire) , texte intégral lu par Anne-Marie Philippe, 1 CD MP3,, novembre 2019,  durée d’écoute 4h45 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *