Clef de voûte

 » Mais vous vous rendez compte de ce que vous faites vivre à ma femme? À ma famille? Vous imaginez la violence de vos assauts pour ma femme qui, tous les jours, craint que je ne tienne pas?  Elle vit dans la peur que vos calomnies me poussent à un geste désespéré! Je n’ose même plus faire appel à  votre humanité! J’implore simplement Votre décence!

La suite s’est noyée dans le siphon de ma solitude. Encore une fois, il parlait de lui. Que de lui Inventant au fur et à mesure ce qui pouvait lui servir, sans que l’idée ne lui vienne que, moi, je puisse avoir envie de me suicider. »

Première dame,  Caroline Lunoir, roman, Ed. Actes Sud, janvier 2019, 188 p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *