Une lettre posthume

Chère Granny, pour écrire ce livre j’ai entrepris un long voyage. Il a commencé par la patiente récolte des souvenirs que m’avaient légués Maman et Papa. Cela fait plus de vingt ans que Joyce et Stéphane sont partis, à quelques mois de distance. Ils m’ont laissé seul, sans repère. Unique descendant d’une famille simple en apparence et compliquée par essence, (…)

Maggie, Patrick Weber, roman, Ed. Plon, septembre 2018, 396 p

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *