L’hiver du mécontentement

Les jurés du Prix Interallié pouvaient difficilement choisir titre plus adéquat  en cet automne …2018

Lequel présente plus d’un trait commun avec  le sujet que traite le lauréat du Prix:  la vague grave de contestations,  qu’affronte le Royaume-Uni durant l’hiver 1978-79.

Les décennies frappées de « huit » –   1968- 1978 -2008 -2018 semblent  pareillement frappées de révolutions sociales quand ce n’est de scandale (financier)

Voici l’argument du roman

Espérons qu’il nous permettra d’affronter l’hiver qui frappe demain à notre porte avec un peu plus de sérénité….

En cet automne 1978, l’Angleterre et sa presse se racontent l’histoire d’un pays en crise, d’un empire sur le déclin. Les dernières colonies britanniques prennent leur indépendance les unes après les autres.
Le chômage de masse est en train d’apparaître. Le travail ne sera plus jamais léger.

Avec en filigrane et…. parallèle  la tragédie shakespearienne  de Richard III la personnalité monstrueuse du monarque, la narration se focalise sur la personne de Candice,  une jeune comédienne,   » de plus en plus belle » , les événements, culturels, politiques- grève totale, ses conséquences,, ..-  et personnages  –  rappelez -vous Margaret  Thatcher – qui ont marqué  l’hiver 1978.

Tout se tient, tout va se lier.

La trame, la conduite,  les effets stylistiques  sont soignés,  L’emploi de l’indicatif présent rend la relation des faits singulièrement actuelle

Un  roman paru à juste propos, à résonance prémonitoire.

Apolline Elter

L’hiver du mécontentement,  Thomas B. Reverdy, roman, Ed. Flammarion, août 2018, 222 pp – Prix Interallié 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *