Mar-dites-moi, Yann Moix

Dans son dernier roman ( voir chronique du 6 septembre sur ce site) l’écrivain  Yann Moix fustige   – et « mar-dite »‘  la « salve«  de correspondance amoureuse dont il accabla l’élue de l’époque

 » Il entre toutefois une grande lâcheté dans l’envoi de lettres de conquête amoureuse. C’est à l’autre, que nous n’osons affronter dans la réalité, de se débattre avec l’étalage épouvantable de nos sentiments, livrés par tombereaux. »

Orléans, Yann Moix, roman, Ed. Grasset, août 2019, 272 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *