Timbre de voie épistolaire

Dans son excellent roman, La papeterie Tsubaki, Ito Ogawa nous enseigne que ka lettre est un support hautement signifiant

Aussi ne faut-il rien laisser au hasard. Le choix des enveloppe et tirmbre revêt une importance majeure :

« Si l’enveloppe est un visage, le timbre est le rouge à lèvres qui donne le ton. En se trompant de rouge à lèvres, on fiche en l’air le reste du maquillage. Ce n’est qu’un petit timbre mais tellement important. Dans son choix se concentre dit-on, la sensibilité de l’expéditeur. »

La papeterie Tsubaki, Ogawa Ito, roman traduit du japonais par Myriam Dartois- Ako, Ed. Philippe Picquier,  août 2018, 376 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *