L’union fait la force

Ains’Incipit l’édito du nouveau mensuel  Lire/ Magazine littéraire, issu de la fusion de des deux magazines précités

Perso,  je retire de cette fusion un avantage financier, qui réduit mes achats de moitié….

En revanche,  cette  union induit une situation de quasi-monopole dans le domaine de la critique littéraire à ce support- « papier »

Croisons les doigts pour que la pluralité de points de vue des collaborateurs pallient cette restriction

A glaner dans cette édition,  qui fleure les lectures d’été, des conseils d’écriture  romanesque prodigués par Eric-Emmanuel Schmitt  (article  » La porte de l’écriture » ) et cette injonction  première de se taire.

Discourir d’un livre qu’on veut écrire ne revient pas seulement à procrastiner, mais à détruire la possibilité de l’écrire. Silence et secret demeurent les vrais amis d’un créateur.

Tenons-nous le pour dit

Je ne parlerai donc plus qu’en présence de mon éditeur (bienvenu)

Apolline Elter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *