D’Emile Verhaeren à Lambert Wilson

Un grand jour se lève sur Grignan et un Festival de la correspondance hors du commun.

Las, ce sera le dernier de cette 23e édition consacrée à nos lettres belges. La nostalgie, déjà, nous envahit.

Point ne faut

J’aurai la joie, l’honneur de vous retrouver à 11 h dans la chaleureuse cour des Adhémar et de vous présenter le poète Emile Verhaeren (1855-1916), l’homme des lettres,, ces lettres que lira pour vous  Julia de Gasquet, directrice artistique du Festival.

Lettres de jeunesse, d’amour, de spleen, d’amitié, .. traceront un portrait haut en couleurs, et en ver(s) deur  d’un poète à dimension européenne,  chantre du vitalisme et d’une foi en une Europe unie.

Un programme particulièrement éclectique vous est offert, la journée durant, laquelle se conclura, à 22h, de la lecture d’extraits de la fabuleuse correspondance d’Albert Camus et de Maria Casarès.

Le spectacle serait sold out, repris en Avignon (voir la programmation)

Et pour cause, la prestation conjointe  de Lambert Wilson et Isabelle Adjani est sublime

Je le sais, moi qui déguste, chaque jour, à petite dose, la lecture magistrale que les comédiens opèrent pour compte des éditions audiolivresques Ecoutez lire (Gallimard)

Je vous reviens sous très peu pour une chronique passionnée de l’évenement

Apolline Elter

Albert Camus et Maria Casarès, Correspondance (1944-1959), Sélection de lettres lues par Lambert Wilson et Isabelle Adjani, Ed Gallimard, Ecoutez lire, juin 2018, 1 CD  MP3, durée d’écoute, environ  : 5h30min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *