Une manière d’être belge

Amélie Nothomb clame son attachement au château du Pont d’Oye  (Habay-la-Neuve – Belgique)

 » Chaque été , chaque hiver, j’ai besoin de retourner au Pont  d’Oye.. C’est ma manière d’être belge. Il me faut cet air dont l’odeur est ineffable, il me faut cette eau, ce vent, cette forêt.  Nulle  part ailleurs, je n’ai trouvé une ombre de cette qualité. »

Le château du Pont d’Oye, Une mémoire vivante,Annemarie Trekker, Michèle Garant et Louis Goffin, essai, Ed. l’Harmattan, coll. Encres de vie,  septembre 2019, 138 p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *