Longtemps, je me suis posé la question du silence

« Longtemps je fus épouvanté à l’idée qu’un père puisse en toute impunité faire autant de mal à un fils, et plus tard je compris pourquoi le pauvre Isaac devint aveugle, pourquoi il tenta ainsi d’abandonner à l’obscurité l’image d’un père penché sur lui, un poignard à la main. »

Mon père, Grégoire Delacourt,roman, Ed. JC Lattès, février 2019, 256 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *