« Je suis un mutant »

« La prison a pénétré la moindre parcelle de mes cellules jusqu’à modifier mon patrimoine génétique, pour s’assurer d’avoir toujours sa place dans mon identité, de ne jamais me quitter. »

 Laissez-nous la nuit, Pauline Claviere, roman, Ed. Grasset,  janvier 2020,  624 pp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *