Nos indépendances

En cette journée qui « sait tout » , je veux revenir sur un événement chaleureux et majeur du Festival de la correspondance de Grignan

J’ai nommé la résidence d’écriture proposée à l’écrivain – belge et sympathique – Geneviève Damas 

Le texte concocté sous l’ardeur d’une canincule drômoise sera sous peu (si elle ne l’est déjà … quand je vous annonce que je sais tout…) mis en ligne sur le site du Festival

Je engage à l’aller régulièrement visiter .. et vous produiai quelque extrait éloquent…. dans un prochain temps

7 août ce que j’avais à vous déclarer en ce jour

Je vous le souhaite ..savant

Apolline E.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *